Imprimer la page | Fermer la fenêtre
Administration fédérale admin.ch
Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS
Office fédéral de la protection de la population OFPP
LABORATOIRE SPIEZ
Recherche LABORATOIRE SPIEZ
Office fédéral de la protection de la population, LABORATOIRE SPIEZ

Le Centre national de référence pour les maladies transmises par les tiques (NRZK)

Le centre de référence

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) dirige, dans le cadre de sa supervision des maladies affectant la santé publique, le Centre national de référence pour les maladies transmises par les tiques (NRZK). Cet organisme a pour mission de mettre à disposition en Suisse un diagnostic de confirmation et de référence applicable aux agents infectieux transmis par les tiques et pouvant être mis en évidence dans des échantillons humains.

L’OFSP a fondé ce centre de référence en 2009 et en avait confié la gestion à la Faculté des sciences de l’Université de Neuchâtel jusqu’à la fin 2013. Le mandat a été transféré au LABORATOIRE SPIEZ à compter du début 2014.

Tâches et objectifs

Les maladies transmises par les tiques constituent un problème sanitaire important en Suisse. La borréliose de Lyme et l’encéphalite à tiques (méningo-encéphalite verno-estivale MEVE) affectent de plus en plus la population. On estime à 6000 à 12’000 le nombre annuel de cas de borréliose et à 100 à 250 celui de MEVE.

Le NRZK apporte son soutien à l’OFSP dans le domaine de la surveillance des maladies transmises par les tiques (telles que, en particulier, la borréliose de Lyme, la MEVE et la fièvre Q). Il associe en outre des spécialistes de diverses disciplines dans le but de développer des mesures destinées à prévenir ces maladies.

En matière de microbiologie de santé publique, l’OFSP et le NRZK visent les objectifs suivants:

Organisation

Sur mandat de l’OFSP, le NRZK exécute des tâches de diagnostic, de recherche et de formation continue en ce qui concerne les trois principales maladies induites par les tiques. Le LABORATOIRE SPIEZ s’occupe des questions administratives. Cependant, en matière de diagnostic des différents agents infectieux, les compétences sont attribuées à trois partenaires contractuels: ADMED (borréliose de Lyme), Institut de microbiologie du Centre hospitalier universitaire vaudois CHUV (fièvre Q) et LABORATOIRE SPIEZ (MEVE). Un groupe d’accompagnement scientifique qualifie les activités du NRZK et émet des recommandations.

Le NRZK entretient des contacts avec les centres homologues en France et en Allemagne.

Organisation NRZK

Dans le cadre de son mandat de centre national de référence pour les maladies transmises par les tiques, le NRZK répond aux questions relatives aux procédés courants de diagnostic, aux tests innovants et à la biologie des différents agents infectieux.

Si vous avez des questions en rapport avec un traitement médical ou si vous voulez invoquer des griefs à la suite d’un traitement médical inapproprié, veuillez-vous adresser à votre médecin traitant, à un/une spécialiste ou au service pour la sécurité des patients.

Il y a lieu de s’adresser à l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV, lorsque des animaux de compagnie ou de rente ont été mordus par des tiques ou souffrent de maladies induites par des tiques. Veuillez adresser vos questions en rapport avec la biologie et la répartition géographique des tiques ou l’infection qu’elles transmettent au service cantonal compétent.

Pour ce qui est de l’épidémiologie des maladies transmises à l’homme par les tiques, veuillez contacter l’Office fédéral de la santé publique OFSP.