Centre national de référence pour l’anthrax (NANT)

Le laboratoire de sécurité biologique de Spiez permet la manipulation en toute sécurité d’agents pathogènes pour l’homme appartenant aux groupes de risque 3 et 4.

Le centre de référence

Le Centre national de référence pour l’anthrax (NANT) procède, sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OPSP), à l’établissement du diagnostic de référence et à la surveillance sanitaire concernant les agents bactériens hautement pathogènes, pouvant être utilisés à des fins bioterroristes.

Fondé en 2001, ce centre était dirigé par l’Institut de bactériologie vétérinaire de l’Université de Berne jusqu'à fin 2013. Depuis début 2014, le mandat correspondant incombe au Laboratoire Spiez.

Tâches et objectifs

La Section Biologie du Laboratoire Spiez est l’unité spécialisée en matière de protection contre les dangers et menaces biologiques et se consacre plus particulièrement aux domaines de l’analyse et du diagnostic d’agents hautement pathogènes et de toxines. En sa qualité d’établissement de référence, le NANT établit le diagnostic référentiel pour les bactéries suivantes, pouvant être utilisées à des fins bioterroristes :

  • Bacillus anthracis (maladie du charbon)
  • Francisella tularensis (tularémie)
  • Yersinia pestis (peste)
  • Brucella spp. (brucellose)
  • Burkholderia pseudomallei (Meliodiose)
  • Clostridium botulinum (botulisme)

Le NANT assume par ailleurs les tâches suivantes :

  • source d’approvisionnement en matières de référence ;
  • assurance de la qualité et recherche dans le domaine du développement de tests ;
  • conseil scientifique, réseautage et formation au niveau international ;
  • surveillance, alerte précoce et soutien au stade de l’exécution des mesures.


Vers le haut