Détection et décontamination

Essai de détecteurs de produits chimiques toxiques

L’appareil de détection idéal n’existe pas. Aucun appareil ne répond en effet à l’heure actuelle de manière optimale à toutes les exigences : sensibilité, vitesse, faible taux de faux positifs et de faux négatifs, sélectivité, robustesse, facilité d’utilisation, etc. Nous testons et comparons les appareils existants en effectuant des mesures pratiques sur des agents de combat chimiques et d’autres composés.

Pour les essais d’appareils sur des substances gazeuses, nous utilisons aussi bien des procédés qualitatifs que quantitatifs :

  • pour les analyses qualitatives, un large choix de substances sont disponibles pour de simples tests olfactifs (sniff tests) ;
  • pour les mesures quantitatives, nous recourons à notre dispositif (KAA 13) d’enrichissement d’agents de combat sur quelques substances.
Pour le contrôle d’autres appareils (infrarouge, Raman, etc.), nous utilisons des substances liquides et solides. À cette fin, nous avons également à disposition un large éventail de substances.

Essai de décontaminants pour agents chimiques de combat

Les décontaminants se différencient non seulement par leur consistance, mais également par leur composition chimique. Le mode de dégradation des toxiques varie par conséquent également selon le décontaminant. Nous avons mis au point des méthodes permettant d’évaluer à petite échelle l’efficacité d’un décontaminant contre des agents chimiques de combat.

Contact: Dr. Christophe Curty


Vers le haut