Chimie Nucléaire

La Section Chimie Nucléaire s’occupe des problématiques complexes relevant du domaine nucléaire, pour le compte de la Confédération et des cantons, dans une perspective de protection de la population. Elle suit l’évolution des applications civiles et militaires au plan international et complète son savoir si nécessaire. Elle évalue en outre des scénarios impliquant notamment des actes de terrorisme et intègre tous les enseignements tirés à l’analyse des menaces.

La Section Chimie Nucléaire dispose d'un équipement complet réparti entre deux services d’essai accrédités ISO/EN 17025 affectés à l’appréciation de menaces spécifiques ou aux activités en situation normale (surveillance) ou extraordinaire (événement). Bénéficiant d’un bon réseau de contacts au niveau suisse, la Section Chimie Nucléaire fait également profiter les organisations internationales de ses compétences.

ÉQUIPE D’INTERVENTION A-EEVBS

Lors d’un événement impliquant une augmentation de la radioactivité dans l’environnement, l’organisation d’intervention de la Confédération peut recourir aux moyens mobiles de l’A-EEVBS. Les ressources humaines de la Section Physique étant insuffisantes pour faire fonctionner à la fois le laboratoire spécial et l’A-EEVBS en cas de sinistre nucléaire ou radiologique majeur, le Laboratoire Spiez recevrait alors le renfort d’une troupe de milice spécialisée. Ce dispositif est en place depuis 20 ans. Grâce à une étroite collaboration avec l’État-major de conduite de l’armée, la troupe spéciale de notre partenaire militaire le Centre de compétences NBC-DEMUNEX, à savoir le laboratoire de défense NBC 1, peut être mise sur pied. Formés à l’utilisation des équipements de mesure du Laboratoire Spiez, ses membres effectuent des cours de répétition annuels et peuvent entrer rapidement en action.

Dr. Mario Burger Responsable:
Dr. Mario Burger


Vers le haut