La page du chef

Dr. Marc Cadisch
Dr. Marc Cadisch

Chère lectrice, cher lecteur,

La menace des armes de destruction massive représente un problème majeur pour notre sécurité. Au regard du contexte global, il est devenu plus difficile d’assurer la sécurité de la Suisse, que ce soit pour le service de renseignements, les autorités policières, le contrôle de l’armement, la protection de la population ou encore la protection ABC.

Le LABORATOIRE DE SPIEZ est actif dans tous ces domaines : en cas d’augmentation de la radioactivité, nous formons une part importante de l’organisation nationale de mesure et d’intervention, nous nous engageons en faveur du contrôle international de l’armement, nous assumons des tâches de criminalistique dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et nous travaillons en tant que laboratoire désigné pour des organisations internationales dans le but d’empêcher la prolifération d’armes de destruction massive.

Ces tâches exigent que nous évaluions constamment dans notre laboratoire des procédés d’analyse et de diagnostic modernes, précis et opérants avant de les y implanter si nécessaire. Avec des partenaires compétents, nous testons en outre régulièrement nos méthodes et moyens de mesure dans le cadre d’exercices internationaux et d’essais interlaboratoires.

Nous déployons également des activités en dehors de notre laboratoire : les moyens de mesure mobiles constituent une part importante de notre mandat légal dans le cadre de la protection ABC. Nos équipes d’intervention disposent de bons instruments et sont intégrées dans les organisations nationales de mesure. La collaboration avec le laboratoire de défense NBC 1 de l'armée garantit notre disponibilité opérationnelle, aussi en cas d’événements majeurs et sur le long terme.

Nos experts disposent d’un bon réseau national et international. Nous organisons à cet effet des coopérations dans le domaine de la recherche avec des instituts partenaires et engageons à Spiez des stagiaires universitaires, des doctorants et des étudiants en master de Suisse et de l’étranger. Notre expérience sur le plan international nous permet d’adapter continuellement notre savoir-faire scientifique et technique aux récentes évolutions et d’optimiser nos prestations en faveur de la protection de la population en Suisse.

Pour être efficace, la protection ABC doit pouvoir reposer sur une détection précoce des menaces et des risques, des connaissances techniques permettant d’anticiper les évolutions futures et une mise à disposition des instruments nécessaires en temps utile. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons réagir rapidement et efficacement dans une situation de crise. Tout cela ne serait cependant pas possible sans l’engagement, la créativité et la disponibilité de spécialistes compétents et je saisis l’occasion pour remercier vivement les collaboratrices et collaborateurs du Laboratoire Spiez pour la qualité de leur investissement.

Marc Cadisch, chef du LABORATOIRE DE SPIEZ


Vers le haut